Catalogne. Plus que jamais, la Justice espagnole aux ordres (se) fait la loi ! - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > NPA > Catalogne. Plus que jamais, la Justice espagnole aux ordres (se) fait la (...)

Catalogne. Plus que jamais, la Justice espagnole aux ordres (se) fait la loi !

, par Antoine (Montpellier)samedi 10 mars 2018

Le Juge, le prisonnier et le parlement catalan ou le triangle des Bermudes de la démocratie espagnole : quand le "système" ne respecte même plus sa propre légalité !

Les lignes ci-dessous, traduites de l’espagnol, portent sur la décision du juge Llarena, du Tribunal Suprême, de refuser la libération de Jordi Sánchez, le président de l’ANC, détenu depuis plus de quatre mois en préventive pour sa participation au processus indépendantiste entamé en septembre de l’an passé. Cette libération a été demandée par le Président du Parlement catalan pour que cette personnalité puisse être proposée à l’investiture, par ledit Parlement issu de l’élection du 1er décembre, de la Présidence de la Généralité qui est l’organe constitutionnel du gouvernement de l’Autonomie catalane. Le refus de cette libération revient à empêcher que cette investiture ait lieu. Ce que le juriste, auteur des lignes qui suivent, déclare en contradiction flagrante avec les "fondements de la démocratie parlementaire espagnole". Il est évident que le titre donné à ce billet ne peut qu’être ironique : un magistrat, qui plus est à un poste aussi sensible, ne saurait ignorer ce qu’est la loi. Le constat simple est que, dans l’Etat espagnol, la Justice bafoue impunément, en toute connaissance, la loi ! Cliquer ici

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton