SNCF : Quand on veut tuer le chien, on l’accuse d’avoir la rage - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Poitou-Charentes > blog-Eric-Durand > SNCF : Quand on veut tuer le chien, on l’accuse d’avoir la rage

SNCF : Quand on veut tuer le chien, on l’accuse d’avoir la rage

, par Eric Durandvendredi 12 janvier 2018

Voir en ligne : SNCF : Quand on veut tuer le chien, on l’accuse d’avoir la rage


Tout n’est pas permis pour justifier la privatisation !

Impossible en cette fin d’année de ne pas entendre parler de la SNCF, entre couacs, pannes électriques et informatiques, tragédies et effets d’annonces, pas une semaine se passe sans que les journaux télévisés et la presse n’en fasse leur marronnier.
La bataille de formatage des esprits est de plus en plus pesante : " Trains en retard, régimes spéciaux… et si on privatisait la SNCF ? " titrait récemment Capital.
Dernièrement le président de la SNCF G​uillaume Pepy rejoue la carte du " ben si c’est ça, remplacez moi !", déjà utilisé lors des mouvements des grèves en 2016, pour répondre à sa convocation par la ministre des transports le 8 janvier prochain.

Sources : Révolution permanente le 01 janvier 2018
- Face à tous ces événements, à la pression des médias et autres réseaux sociaux, le gouvernement se devait de réagir.
C’est pourquoi la ministre des transports Elisabeth Borne a convoqué les deux têtes "pensantes" de la SNCF à savoir Guillaume Pepy président de l’EPIC SNCF et Patrick Jeantet PDG de l’EPIC réseau. Comme pour calmer la foule, ce qui tiendrait plus d’une invitation aura-t-elle de réelles conséquences sur les directions des EPIC ou de leur stratégie de privatisation "en marche" forcée du secteur ferroviaire ? Car penser que l’Etat ne joue pas un rôle actif dans tous ces processus a de quoi faire sourire, d’autant plus que l’actuelle ministre des transports a été directrice de stratégie à la SNCF entre 2002 et 2007.... pour lire la suite...

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton