Les mobilisations massives se succèdent pour la défense des hôpitaux de proximité et pour un accès à une santé de qualité. - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > Santé > Les mobilisations massives se succèdent pour la défense des hôpitaux de (...)

En Franche comté comme ailleurs

Les mobilisations massives se succèdent pour la défense des hôpitaux de proximité et pour un accès à une santé de qualité.

Pour toutes et tous, partout sur le territoire

, par Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximitévendredi 13 avril 2018

Voir en ligne : Coordination Nationale

En Franche Comté comme ailleurs les mobilisations massives se succèdent pour la défense des hôpitaux de proximité et pour un accès à une santé de qualité, pour toutes et tous, partout sur les territoires.

Des mouvements amples et déterminés impliquant usagers, personnels et élus éclatent à Montceau, Clamecy, Decize, Gray, Vesoul, Montbéliard-Belfort, Saint Claude, Tonnerre... et la grogne atteint Besançon et Dijon. Les convergences s’étendent et des élus rendent des écharpes alors que d’autres menacent de démissionner.

Après la ville d’Autun (merci à la mairie et au comité local de la Coordination) et quelques autres localités ou collectivités comme les Conseils départementaux de Côte d’or, de la Nièvre et de l’Yonne, c’est aujourd’hui le Conseil Régional de Bourgogne Franche Comté qui vient de refuser de valider le PRS-Plan Régional de Santé (notamment sur la partie d’organisation des urgences) en reprenant quasiment nos argumentaires, ceux que nous développons depuis des années en faveur de la nécessaire proximité, du maintien de tous les services notamment les urgences et de la démocratie sanitaire.

Avec la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, il faut soutenir ce mouvement citoyen, élargir les refus de cautionner la politique sanitaire de l’État et de ses lieutenants obéissants que sont les personnels de direction des Agences Régionales de Santé (ARS).
Une autre politique de santé est nécessaire et possible, et doit partir des besoins des personnes et des territoires, en promouvant égalité et solidarité territoriales. Il faut lui donner les moyens en ouvrant le numérus clausus et en augmentant et répartissant mieux les professionnels sinon des services maintenus sans moyens fermeront malgré tout à court terme

REFUSONS PARTOUT LES PRS !
Appelons toutes les collectivités à voter la défiance ou à voter contre.
EXIGEONS une politique de santé RESPECTANT
L’AMÉNAGEMENT ÉGALITAIRE
ET SOLIDAIRE DU TERRITOIRE.
EXIGEONS LES MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS pour permettre à toutes et tous de bénéficier d’une santé de proximité de bonne qualité.

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton