Plan pour renforcer l'accès territorial aux soins - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > Santé > Plan pour renforcer l’accès territorial aux soins

Communiqué

Plan pour renforcer l’accès territorial aux soins

Ce n’est pas le plan dévoilé par le 1er Ministre et la Ministre de la santé le 13 octobre 2017 qui va éviter la catastrophe sanitaire.

, par Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximitévendredi 20 octobre 2017

Voir en ligne : Coordination Nationale

Les alertes et les propositions n’ont pourtant pas manqué, encore tout dernièrement avec la mission du Conseil Economique Social et Environnemental, mais le gouvernement n’a pas eu le courage de prendre les mesures nécessaires pour résoudre la crise sanitaire dans laquelle le pays s’enfonce un peu plus chaque jour, faute de professionnels de santé.
La Coordination nationale rappelle les propositions qu’elle a élaborées pour mettre fin de façon durable aux déserts médicaux en s’appuyant sur les témoignages et l’expérience des usagers, des organisations syndicales des professionnels de santé, des associations d’élus :

 Suppression du numerus clausus

 Recensement des besoins par bassins de vie, tant pour les généralistes que pour les spécialistes et les autres professionnel-le-s de santé (il y a pénurie aussi pour certaines professions comme les kinésithérapeutes, par exemple).

 Remise en cause partielle de la liberté d’installation avec la mise en place d’une « obligation à servir » de 3 à 5 ans en contrepartie de la formation publique, assurant une répartition en fonction des besoins afin de remédier aux déserts actuels, qu’ils soient en zone rurale, urbaine ou périurbaine, en médecine et soins de ville ou à l’hôpital.

 Mise en œuvre de toutes les conditions pour former toujours plus de médecins en multipliant, entre autres, les lieux de stage.

 Mise en place d’un service public de santé de premier recours s’appuyant sur un maillage territorial de centres de santé, structures pluridisciplinaires où les professionnels de santé sont salariés, travaillent en réseau sur la base d’un projet social partagé incluant la prévention, le soin, l’éducation thérapeutique et l’orientation des patients, ces derniers étant impliqués dans la gestion de la structure.

Dans notre pays aujourd’hui, des élus locaux se mobilisent, sous des formes parfois originales, des usagers se constituent en associations ou lancent des pétitions, pour trouver des médecins, des urgentistes tirent la sonnette d’alarme car, notamment par manque de professionnels de santé , leurs services sont saturés, des parlementaires interpellent, au Sénat comme à l’Assemblée Nationale.

Monsieur le Premier Ministre, Madame la Ministre, vous n’avez pas voulu écouter et, comme vos prédécesseurs, en ne prenant pas les mesures nécessaires, vous contribuez à une véritable catastrophe sanitaire.

Lure le 17 octobre 2017

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton