Unité syndicale union régionales de la région parisienne - www.rezocitoyen.org

Accueil du site > Informations Générales > Infos > Unité syndicale union régionales de la région parisienne

Unité syndicale union régionales de la région parisienne

Défense de nos conquis

mardi 13 novembre 2018

Les unions régionales d’île-de-France, CGT, CGT-FO, FSU et solidaire : « système universel par points, c’est toujours NON ! »
« Dans la poursuite du quatre pages publié en juillet, les unions régionales d’ïle-de-France continuent d’informer sur le contenu de la « réforme » des retraites.
Mercredi 10 octobre le gouvernement représenté par le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a réuni les organisations syndicales pour présenter un document intitulé : vers un système universel de retraites plus simple, plus juste, pour tous, premier bilan et orientations de travail … »
Le document gouvernemental : « le système universel de retraite remplacera les quarante-deux régimes de retraites existants (régimes de base et régimes complémentaires ». (P. 16).
Commentaire : Ce serait donc la fin des quarante-deux régimes durement conquis, ce serait la fin des droits qui y sont inscrits. Sous le (faux) prétexte que le système actuel serait « complexe » et « illisible » le gouvernement ferait table rase des droits qui régissent actuellement les retraites : le salaire de référence, la durée d’annuités, la retraite à taux plein …
Avec un système universel de retraite par points, le niveau des retraites n’est plus garanti…
Le régime unique conduirait à la disparition des régimes des fonctionnaires et des régimes spéciaux, et, en conséquence, à la remise en cause des statuts d’agents publics et de fonctionnaires. De même, les retraites complémentaires disparaîtraient ( … ).
Le document gouvernemental : « Transformer notre système n’a pas pour objet de faire des économies. Le nouveau système sera construit dans le respect des grands équilibres actuels ». (P. 17).
Commentaire : le gouvernement a beau affirmer que la « réforme n’a pas pour objet de faire des économies, le journal patronal les échos, le 17 avril dernier, a déjà vendu la mèche « les pensions en répartition atteignent 14% du PIB ( … ) à terme, le poids de la répartition pourrait refluer vers 12 % du PIB … »
Avec un système de retraite universel par points, ce qui importe, c’est la valeur du point qui dépendrait donc « des grands équilibres financiers ».
Par exemple, vous avez cumulé 10 000 points de retraite, sur toute votre carrière. Si la valeur du point est 0,10 euros, vous toucherez 1000 euros. Si, pour respecter « les grands équilibres financiers », le gouvernement décide de dévaloriser le point à 0,09 euro, vous ne toucherez plus que 900 euros … Est-ce cela le « système plus juste ? Maintien des régimes de retraites ; régime général, régimes spéciaux, régimes complémentaires, Code des pensions civiles et militaires !
Pour toutes ces raisons, les URIF : CGT, CGT-FO, FSU et Solidaires revendiquent :
-  Possibilité d’un départ à la retraite dès 60 ans en reconnaissance de la pénibilité pour un départ anticipé.
-  Non à un système « universel » de retraite par points.
-  -Oui à la retraite par répartition à prestations définies.
-  -Non à la retraite par capitalisation.
-  Oui au droit de vivre sa retraite dignement !

ajouter un commentaire


Pour signaler un dysfonctionnement technique ou un contenu qui n’est pas à jour cliquez ICI

Site optimisé pour Mozilla/Firefox. Nous recommandons à nos lecteurs d'utiliser le navigateur Mozilla-Firefox afin de protéger leur vie privée.
Vous disposez d'un droit de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi "Informatique et Libertés "). Pour l'exercer,adressez vous à l'association Rézo Citoyen, Maison des Associations, 21, allée Baco, 44000 Nantes: Contacter Rézo Citoyen
|Signaler un contenu illicite |Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accueil du site | Qui sommes nous | Espace privé | SPIP | Rézo Citoyen soutien la Coop Ouvaton